Claude Savard

Photographe

ATELIERS OUVERTS AU PUBLIC

La virée des créateurs de Val-David

30,31 juillet de 12h00 à 18h00
1er août de 12h00 à 18h00

6,7,8 août de 12h00 à 18h00
Ou sur rendez-vous

Pratique / Démarche

Deux passions habitent et animent Claude Savard : l’amour de la nature et de la photographie qu’il sait d’ailleurs fusionner à merveille.

Dans Grand est le Québec, il passe du réalisme-figuratif au surréalisme, par exemple : dans le cas de ce qu’il appelle le « verlan », c’est-à-dire que le reflet renversé devient l’« original ».

Dans Au cœur de la fleur, il entremêle « peinture sur fond pastel et « médiums », même que ces différentes « écoles » d’art s’interpénètrent réellement.

Dans Traces automnales, il passe simultanément de l’impressionnisme à l’expressionnisme le plus authentique .

Ce que Savard appelle la photo graphein qui signifie en soi « écrire la lumière ». En réalité, Savard peint vraiment avec la lumière dans le sens le plus authentique du mot. Sa technique est réellement unique et personnelle : la caméra est son pinceau.

Statut d'artiste

Professionnel

Biographie

Claude Savard naquit à Montréal en 1938. Dès l’âge de 10 ans, il reçoit en cadeau un petit « kodak » Baby Brownie, un appareil très en vogue tout au long des années ’40 et même ’50. Eut-il dès lors déjà accompli quelque recherche personnelle que cela ne m’étonnerait guère.

De 15 à 19 ans, il s’initie au métier de photographe au Studio Côté à Ste-Agathe-des-Monts dans les Laurentides. Puis, de stade d’apprenti, il passe très rapidement à celui de professionnel. Effectivement, dès 1958, il devient assistant-monteur puis monteur au Service du Film de Radio-Canada ; ce qui lui permet de remporter en 1963 le trophée du montage lors du Congrès du Spectacle de Radio-Canada.

De retour à Ste-Agathe-des-Monts en 1979, il fonde le CAPAV, Centre d’Animation et de Productions Audiovisuelles à la Commission Scolaire des Laurentides, où il devient conseiller pédagogique; ce qui vient ajouter une corde de plus à son arc.

De nouveaux, retour à Montréal en 1986, il est nommé producteur-réalisateur à la Direction de la Formation à distance du Ministère de l‘Éducation du Québec où il produit plusieurs documents destinés à la clientèle de ce service
Installé depuis plusieurs années déjà au pied du Mont-Césaire à Val-David, il fonde en 1995, avec sa compagne de vie Jeannine Parent, Les jardins de rocailles qu’ils situent sur leur propre terrain.

En temps que photographe, il participe à de nombreuses expositions tant solos que collectives, à Montréal, Val-David ainsi qu’un peu partout dans les Laurentides, sans oublier sa participation en 2012 à la vente aux enchères pour la Fondation du Musée d’Art Contemporain des Laurentides à St-Jérôme.

Riche d’expérience peu commune, il pratique maintenant son art qu’il ne cesse de perfectionner dans plusieurs domaines et nivaux de la photographie, tant technjque qu’artistiques.

Yves-Gabriel Brunet, poète et écrivain.

Prix et distinctions

  • 1963 - Trophée du montage lors du Congrès du Spectacle de Radio-Canada
  • 1974 - Présentation du documentaire "Yves Thériault Écrivain" | Festival du court métrage de Grenoble

Coordonnées

Site(s) web et réseaux sociaux

Partager cette fiche sur :